En 1984, sur la côte du Levant, Ehud Galili, archéologue de l’Autorité israélienne des Antiquités et plongeur émérite, découvre par 10 mètres de fond un nouveau site archéologique, baptisé Atlit Yam. Vieille d’au moins neuf mille ans, la ville a été submergée par la mer il y a environ six millénaires, à la suite de la fonte des glaciers. Les fouilles, qui ont duré vingt-cinq ans, ont montré qu’il s’agissait du site préhistorique le plus grand et le mieux préservé jamais localisé le long de la côte méditerranéenne. Les archéologues ont découvert des maisons, plusieurs dizaines de corps, le plus ancien puits bordé de pierres jamais retrouvé, des restes de filets, des artefacts, un autel de pierres dressées semblable à celui de Stonehenge, ainsi que les traces d’ADN les mieux préservées de la préhistoire.

documentaire : découvertes